Amélioration attendue de la production industrielle au troisième trimestre

Le Haut-commissariat au plan (HCP) a publié les résultats de sa récente enquête de conjoncture réalisée au titre du troisième trimestre de l’année 2018, auprès des entreprises opérant dans les secteurs des industries manufacturières, de l’extraction, de l’énergie, de l’environnement ainsi que dans celui de la construction.
Source : Libération
Posté Le : Vendredi 28 septembre 2018

Il ressort ainsi de cette enquête que les chefs d’entreprise évoluant dans le secteur de l’industrie manufacturière s’attendent à une légère hausse de leur production au troisième trimestre de 2018.

Dans une note d’information rendue publique récemment, le Haut-commissariat explique ces anticipations par, d’une part, la hausse de l’activité de «l’Industrie chimique» et de la «Fabrication d'équipements électriques» et, d’autre part, par la baisse de la production de l’activité de l’«Industrie automobile» et de l’«Industrie de l'habillement».

Selon l’étude, qui relate les principales appréciations des patrons telles qu’elles ressortent de l’enquête de conjoncture, les industriels anticipent globalement une stabilité des effectifs employés.

En ce qui concerne l’industrie extractive, les résultats de l’enquête tendent à montrer que les patrons des entreprises opérant dans ce secteur sont plutôt optimistes : ils prévoient une augmentation de leur production qui serait «imputable principalement à une hausse de la production des phosphates», a indiqué le HCP.

L’enquête, qui s’est aussi intéressée à l’avis des industriels du secteur de l’énergie, laisse apparaître que la production énergétique connaîtrait une hausse au troisième trimestre de 2018.

Ainsi que l’a souligné l’organisme public, cette évolution est attribuable à une augmentation de la «production et distribution d’électricité, de gaz, de vapeur et d’air conditionné». Un optimisme moins perceptible pour ce qui est de l’emploi, puisque bon nombre de patrons estiment qu’il connaîtrait une stabilité.

S’agissant des entreprises relevant de l’industrie environnementale, l’enquête révèle que les industriels du secteur s’attendent à une hausse de la production notamment dans les activités du «captage, traitement et distribution d’eau» et une stabilité des effectifs employés.

Soulignons qu’outre les anticipations des chefs d’entreprise des secteurs des industries manufacturières, de l’extraction, de l’énergie et de l’environnement, l’enquête du Haut-commissariat a également révélé celles des patrons opérant dans le secteur de la construction.

Ainsi, des résultats obtenus dans ce secteur, on apprend que les anticipations avancées par les chefs d’entreprise pour le troisième trimestre 2018 font ressortir, globalement, une stabilité de l’activité de ce secteur.

Dans sa note d’information, le Haut-commissariat attribue cette évolution, d’une part, à l’augmentation d’activité prévue au niveau des branches des «travaux de construction spécialisés» et, d’autre part, à la baisse d’activité prévue dans le «génie civil».

De l’avis des patrons du secteur, «cette stagnation dans le secteur de la construction serait accompagnée par une stabilité des effectifs employés», rapporte le HCP.