Baisse de l’IPPIEM hors raffinage de pétrole après deux mois consécutifs de hausse

Après deux mois consécutifs de hausse, l’Indice des prix à la production industrielle, énergétique et minière (IPPIEM) a enregistré une baisse au cours du mois de juillet 2018.
Source : Libération
Posté Le : Lundi 3 septembre 2018

Selon les données rendues publiques récemment par le Haut-commissariat au plan (HCP), l’Indice des prix à la production du secteur des «Industries manufacturières hors raffinage de pétrole» a connu un léger repli de 0,1% au cours du mois dernier par rapport au mois de juin  2018.

Soulignons qu’il s’agit de la seconde baisse enregistrée depuis le début de l’année en cours, la précédente ayant été observée au cours du mois d’avril (0,2%).

La baisse de l’IPPIEM hors raffinage du mois dernier est attribuée au recul des prix des «Industries alimentaires» de 0,4% et de la «Fabrication d’équipements électriques»  de 0,1%, a expliqué le Haut-commissariat dans sa dernière note d’information relative à l’IPPIEM du mois de juillet.

D’après le Haut-commissariat, cette baisse s’explique également par la hausse enregistrée dans la «Métallurgie» (0,5%), la «Fabrication d’autres produits minéraux non métalliques» (0,3%), la «Fabrication de textiles» (0,8%)  et la «Fabrication de meubles» (1,4%).

Pour rappels, les IPPIEM des mois de juin et mai derniers avaient enregistré des hausses respectives de 1,6% et 0,1%, alors que les précédentes augmentations remontent aux trois premiers mois de l’année : mars (0,1%), février (1,3%) et janvier (0,1%).

Dans sa précédente note d’information, l’organisme public dirigé par Ahmed Lahlimi Alami avait attribué l’augmentation de l’IPPIEM du mois de juin à la hausse des prix de l’«Industrie chimique» de 8,8%, des «Industries alimentaires» (0,1%), de l’«Industrie d’habillement» (0,6%) et de la «Fabrication de textiles» (0,4%).

Selon les explications du HCP, qui est chargé de la production, de l'analyse et de la publication des statistiques officielles au Maroc, cette hausse s’expliquait aussi par la baisse des prix de la «Métallurgie» de 2,2% et de la «Fabrication d’autres produits minéraux non métalliques» de 0,1%.

Analysant les données du mois de mai, le Haut-commissariat avait expliqué que la hausse de l’Indice des prix à la production du secteur des «Industries manufacturières hors raffinage de pétrole» résultait de la hausse des prix de l’«Industrie d’habillement» de 1,7%, des «Industries alimentaires» (0,1%), de la «Fabrication d’autres produits minéraux non métalliques» (0,6%) et de la «Fabrication d’équipements électriques» (0,2%).

Poursuivant son analyse, le HCP avait également attribué cette hausse à la baisse enregistrée dans la «Fabrication de produits en caoutchouc et en plastique»  (0,2%), dans le «Travail du bois et fabrication d’articles en bois et en liège» (1,1%) et dans la «Fabrication de textiles» (0,4%).

Dans sa note relative à l'Indice des prix à la production industrielle, énergétique et minière (IPPIEM) du mois de juillet 2018, le Haut-commissariat a indiqué que les indices des prix à la production des secteurs des «Industries extractives», de la «Production et distribution d’électricité» et de la «Production et distribution d’eau» ont connu une stagnation au cours du mois de juillet 2018.