Le CMC se penche sur les liens régionalisation-développement

« Régionalisation avancée: Quelle place dans le nouveau modèle de développement ?». Telle est l’interrogation du Centre marocain de conjoncture (CMC) dans sa dernière revue mensuelle qui vient de paraître.
Source : L’économiste
Posté Le : Lundi 2 décembre 2019

L’analyse revient sur la corrélation entre la régionalisation avancée et le modèle développement, mettant ainsi en exergue l’émergence de nouveaux pôles de croissance au niveau des régions. Cette émergence, souligne le CMC, « s’accompagne le plus souvent de la mise en œuvre de grands projets structurants ». En guise d’exemple: les grands projets qui ont vu le jour dans le Nord (Tanger-Tétouan-Al Hoceima).

« Ces régions connaissent depuis plus d’une décennie un rythme de croissance soutenu avec une hausse du PIB régional atteignant la moyenne de 8,5% par an », note le CMC, ajoutant que « cette évolution a été favorisée par l’implantation dans cette région d’une importante plateforme industrielle, commerciale et de services, adossée au complexe portuaire Tanger-Med qui se trouve au carrefour des flux logistiques et du commerce international ».

Le CMC évoque par ailleurs l’importance de l’établissement des comptes par région. Une donnée jugée « cruciale pour la compréhension des rouages économiques et pour la prise de décision en matière de politique de développement et de suivi de l’économie nationale ».